Baromètre à mercure de Torricelli

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 


Caractéristiques

Hauteur : 110 cm
Largeur : 19,5 cm

 

 


Description

Ce baromètre selon Torricelli permet de prévoir les variations du temps pour les prochaines heures. Il porte ce nom de son inventeur, Evangelista Torricelli [1609-1647].

Il est composé d’un long tube en verre,  rempli de mercure, et recourbé sur sa partie basse, qui se termine par un réservoir rempli en partie de mercure.

La pression atmosphérique ‘retient’ le mercure, qui se stabilise à pression normale (1013 mbar) à 76 cm de hauteur de mercure dans le tube gradué.

On note également qu’un espace de vide (oui, ce n’est pas de l’air, mais du vide !) est alors créé dans le haut du réservoir.

Selon les variations de la pression atmosphérique, le niveau de mercure dans le tube augmente ou diminue. On peut en déduire des prévisions assez fiables pour les prochaines 24/48 heures. Pour cela, il suffit d’estimer la hausse ou baisse du niveau de mercure en un temps donné. Une hausse rapide indiquera un temps allant au beau, et une baisse rapide une détérioration du temps à venir sous 24 heures.

Souvent, on dispose d’une petite pièce qui sert de repère, que l’on coulisse le long du tube à chaque nouvelle lecture du barometre pour ‘enregistrer’ la valeur. A la lecture suivante, on aura alors ce point de repère qui nous servira à déterminer l’amplitude de la variation du niveau de Mercure.

Ce type de baromètre est assez répandu, il en existe de nombreuses variantes et reproductions. Accroché à un mur, il est intéressant et permet de prévoir les variations du temps de manière fiable.

A noter : le mercure est un métal liquide relativement toxique, c’est d’autant plus vrai pour les vapeurs de mercure. Il faut donc veiller à ne pas laisser le réservoir totalement ouvert à l’air libre. Il est généralement fourni avec cet instrument une sorte de bouchon qui permet de laisser le tube ouvert tout en  limitant les échanges avec l’air ambiant. D’une manière générale, positionnez ce baromètre dans un espace aéré régulièrement.

 

 


Photos

 

 

 


A voir également

Baromètre à mercure monté à la cardan

Baromètre à mercure de Huygens

 

 


Article rédigé par Michael Bonnaire


 

21 réflexions sur “Baromètre à mercure de Torricelli

    • Bonjour
      Comme vous venez d’acquérir un baromètre vous l’avez probablement transporté. Avez vous l’obturateur-clou qui permet de bloquer le mercure? Je dois déménager prochainement et j’ai perdu cet accessoire indispensable. Pourriez vous, soit me le prêter provisoirement, soit en faire une photo pour que je puisse en faire un? Merci pour votre réponse. Bien cordialement. Annie

      J'aime

  1. Bonjour Michael
    Je possède un baromètre de Torricelli. Depuis 40 ans il est à la même place. Je dois prochainement déménager et je ne trouve plus le bouchon obturateur. Connaissez vous le matériau en contact avec le mercure que je puisse fabriquer un bouchon efficace et sans danger? Du métal? du caoutchouc dur? Du bois ??? Auriez vous 1 ou 2 exemplaires en photo ? J’ai un souvenir très lointain de la forme. Bien cordialement. Annie

    J'aime

  2. J’ai un baromètre de Torricelli qui a été « secoué » accroché dans mon entrée. J’ai donc des endroits dans le tube où il manque du mercure. Je l’ai incliné pour retirer les « vides » mais je n’y arrive pas. J’ai le bouchon en verre au bout du tube et le bouchon clou/piston. Que puis je faire pour le remettre en état de bon fonctionnement ? Merci de vos conseils. Françoise

    J'aime

    • Bonjour, et merci pour votre visite et pour cette question qui, je suis sûr, intéressera de nombreuses personnes dans la même situation.
      Je ne vous cacherai pas qu’il est compliqué de remettre en état un baromètre de Torricelli qui présente des trous d’air dans son tube de mercure.

      A noter avant tout : le mercure est un élément relativement dangereux pour votre santé, surtout ses vapeurs. C’est un métal liquide qui émet des vapeurs au contact de l’air à température ambiante. Il est donc important de réaliser toute manipulation de celui-ci dans un endroit bien aéré, et dans l’idéal, à extérieur de votre habitation.

      Lorsqu’il est en état de fonctionnement normal, le réservoir du baromètre présente une zone de vide dans la partie haute du tube. Il ne s’agit pas d’air ‘respirable’ mais vraiment de vide. Ce n’est probablement pas ce qui se trouve dans les trous le long de votre tube. Il s’agit plutôt de trous « d’air classique », composé d’azote, oxygène, etc.. ceux ci se sont formés après avoir transporté le baromètre à l’horizontal ou s’il a été secoué durant son transport.

      Pour le remettre en état correctement, il n’y pas d’autre solution que le vider totalement de son mercure, puis le réinsérer minutieusement afin de remplir tout le tube, et ceci sans aucune bulle d’air aussi petite soit-elle.
      Il faut pour cela utiliser une seringue munie d’un embout/tuyau flexible qui permettra d’atteindre les parties les plus profondes possible du tube de verre. C’est une opération relativement complexe.
      Vous pouvez également (et ce serait le plus judicieux) essayer de trouver un horloger ou un opticien qui proposerait ce genre de service. Il sont hélas peu nombreux de nos jours. Il faut rechercher « un ancien », un opticien qui connait ce genre d’instrument, et qui en aurait vendu avant que le mercure ne soit interdit à la vente.
      C’est seulement en réalisant une de ces solutions que vous pourrez retrouver un instrument en parfait état de fonctionnement.
      En espérant avoir pu vous apporter les conseils recherchés, je vous souhaite bon courage pour ce projet.

      Michael

      J'aime

    • Bonsoir,
      merci de votre réponse. Je n’arrive pas à le réparer moi-même. J’habite Nantes (44 Loire Atlantique), je ne sais où le faire réparer. Je l’avais acheté chez un opticien qui n’en vend plus. Merci de votre réponse. Françoise

      J'aime

  3. Bonjour
    Pour éviter les vapeurs de mercure puis je mettre un tout petit peu d’eau dans le réservoir ou cela va t il influer sur la mesure de la pression atmosphérique (je ne vois pas trop comment cela pourrait faire varier les mesures puisque l’eau est soumise à la même pression que le mercure) ?
    Merci
    Isa

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour,
      C’est une question très intéressante que vous abordez ici.
      En effet, on peut penser que placer un peu d’eau au dessus du réservoir de mercure pourrait ‘isoler’ celui-ci de l’air ambient et réduire les émanations de vapeur de mercure.
      Je ne suis pas expert en chimie, mais d’après différents articles lus ici et là, il semblerait que cela soit plus complexe, et qu’au final, l’eau ne suffirait pas à retenir et empêcher des vapeurs de mercure. Si c’était une bonne solution, j’imagine qu’elle serait déjà mise en œuvre dans de nombreux baromètres à colonne de mercure, mais je n’ai jamais vu cette pratique.
      De plus, le mercure s’oxyde en présence d’humidité. Mettre de l’eau en contact accélérerait alors ce processus qui n’est pas souhaitable.
      Je pense donc qu’il vaut mieux éviter..

      J'aime

  4. Bonjour,

    Je vous félicite pour les explications que vous donnez sur la lecture et la présentation de ces instruments.
    J’ai toutefois une question à vous poser ; un peu comme la personne précédente au sujet du niveau de mercure. J’ai moi aussi perdu le « piston » permettant de maintenir une certaine « pression » sur le bocal du baromètre contenant le mercure. Et sachant que ce fluide est assez volatile, comment savoir s’il n’a pas fait l’objet d’évaporation et donc d’une perte de niveau ; après plusieurs décennies ? La quantité de mercure doit forcément être très précise pour que la lecture du niveau en mm soit efficace.
    Pour comparer, dans la même pièce j’ai un autre baromètre, mais anéroïde ; et exposé à une température différente (+2°C : mur exposé au soleil quand l’autre est bien protégé à l’opposé). Celui-ci m’indique 757 quand celui de Toricelli m’indique 730. Il me semble que la température influe beaucoup sur la lecture de la hauteur de mercure..
    En comparant la lecture de mon baromètre anéroïde à la mesure de Météociel en temps réel, celle-ci s’avère exacte, et donc celle indiquée par le baromètre selon Toricelli erronée. Je me questionne donc sur la quantité de mercure, que je pense insuffisante, présente dans ce dernier.
    (ces deux baromètres sont plutôt anciens : 50~60 ans, peut-être plus)

    Pensez-vous pouvoir m’orienter ?

    Respectueusement,

    Pierre.

    J'aime

    • J’ai finalement décidé de compléter le bocal en mercure, en faisant monter le niveau jusqu’à la pression atmosphérique mesurée sur le site (non sans effectuer un calcul du fait de l’altitude différente où se situe la station météo la plus proche).
      J’espère ne pas m’être trompé..!

      J'aime

  5. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Je possède un tel instrument qui est pour l’instant stocké au grenier. C’est un baromètre que j’ai récupéré dans la famille et lors de son dernier transport un peu de mercure liquide s’est échappé, le bouchon du réservoir n’étant pas hermétique. Il me semble qu’il existe une sorte de piston permettant de bloquer les mouvements du mercure dans le tube et permettre la manipulation de l’instrument (position horizontale par exemple) que je ne possède malheureusement pas.
    1) Sauriez vous ou je pourrais trouver un tel piston ?
    2) Du fait qu’il y ait désormais une quantité moindre de mercure, le fonctionnement est-il toujours précis ou devrais-je trouver un moyen de réajuster cette quantité ?
    Nicolas

    J'aime

    • Bonjour Nicolas,

      Merci pour votre message : )
      Je suis toujours ravi de pouvoir partager ma passion et échanger sur ces instruments météo. Le baromètre selon Torricelli est l’une des pages les plus visitées !

      Pour répondre à vos questions :

      1) il existe effectivement des obturateurs permettant de bloquer le mercure et ainsi de pouvoir transporter le baromètre sans risquer de le briser, le risque étant que le mercure ‘tape’ sur le haut du tube et brise le verre de celui-ci. Ces obturateurs se présentent sous la forme d’une espèce de clou/piston que l’on place au contact du mercure et qui est maintenu en appui à l’autre bout par le bouchon. Hélas, je crois qu’il va être très difficile d’en trouver autrement qu’en achetant un baromètre qui en est équipé, ce qui est également assez rare…. mais… cela peut se fabriquer …. ; )

      2) est-ce-que du mercure en moins influe sur les mesures ? Je dirait que cela dépend de la quantité qui manque. A partir du moment ou vous avez environ 1,5 cm dans le réservoir, cela ne doit pas poser de problème. S’il y en a moins, cela pourrait etre problématique. En fait, ce qui est le plus important, c’est qu’il reste un fond de mercure dans le réservoir lorsque tout le tube est rempli, c’est à dire lorsqu’il n’y a plus de vide d’air en haut du tube. Il est également important qu’il n’y ait pas de bulle d’air dans le tube, en haut, en bas, au milieu. Ceci pourrait grandement jouer sur la fiabilité des mesures. A votre place, j’inclinerai légèrement le baromètre de manière à remplir le tube, et s’il reste du mercure dans le réservoir, c’est qu’il y en a assez.
      Après, si vous souhaitez ajouter du mercure, il est toujours possible d’en trouver en petite quantités, mais cela reste assez onéreux…. il serait presque plus judicieux d’acheter un autre baromètre qui en contient assez..

      Cordialement,
      Michael

      J'aime

    • Bonsoir,

      Merci tout d’abord pour avoir visité mon site meteo vintage et pour votre message.
      Hélas, mon site n’est pas un site commercial, aucun des objets présentés n’est à vendre. Il s’agit d’une collection d’anciens instruments météorologiques.

      Je vous conseille de vous orienter plutot vers un site d’enchères ou de petites annonces, ou vous pourriez trouver un tube de barometre de Toriccelli en bon état.

      Cordialement,
      Michael

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s