Baromètre à mercure de Huygens

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 


Caractéristiques

Hauteur du cadre en bois : 110 cm
Largeur du cadre en bois : 28 cm

 

 


Description

Cet ensemble se compose d’un baromètre à mercure, dit de Huygens, d’un thermomètre à alcool, et d’un baromètre de Fitzroy (aussi appelé bouteille tempête). Le tout est monté sur une plaque en bois (noyer?) vernis et bordé de marqueteries.

Christian Huygens reprend le travail de Torricelli en 1672, améliore son baromètre, et donne alors son nom à ce nouveau type d’instrument.

Il s’agit d’utiliser du mercure dans un tube recourbé, qui va créer un vide d’un coté du tube, et se stabiliser de l’autre coté selon la pression atmosphérique. La hauteur de mercure dans le tube ouvert indique alors la valeur de pression.

Ce fonctionnement est ici amélioré grâce à l’utilisation d’un liquide de plus faible densité que le mercure, et placé au dessus de celui-ci dans un tube de fine section. Ce liquide permet une amplitude plus importante des variations. Les valeurs mesurées sont alors plus précises que sur un modèle de Toriccelli.

Sur la partie basse du tube, on remarque une partie remplie de mercure et recourbée plusieurs fois sur elle-même, pour obtenir la longueur de tube adéquate. On trouve également une sorte de robinet, à utiliser lors du déplacement de l’objet pour le mettre en sécurité, et ne pas risquer de briser le tube de mercure.

Le mercure possède un réservoir placé en haut à gauche du système, et l’on trouve un second réservoir au bas à droite, qui contient en partie du mercure mais aussi le liquide de moindre densité, ici coloré en bleu.

Ce système à également un autre avantage : le mercure n’est pas en contact direct avec l’air ambiant, et s’oxyde donc beaucoup plus lentement.

A coté du baromètre de Huygens, on trouve un baromètre de Fitzroy, souvent appelé bouteille tempête. Celui-ci est constitué d’un mélange d’étanol, sulfure d’amonium, nitrate de potassium et camphre. Le tout est enfermé dans une ampoule totalement hermétique à l’air ambiant. Selon la température, des cristaux de différents aspects se forment dans l’ampoule, et on peut déterminer le temps actuel et/ou à venir. Cet instrument est surtout décoratif, et n’a pas un fonctionnement prouvé scientifiquement.

Ce baromètre de Huygens est bien conservé et en excellent état. Il est assez imposant et attire l’attention avec ces différents tubes et instruments.

 

 


Photos

 

 


A voir également

Baromètre de Torricelli

Baromètre à mercure monté à la cardan

 

 


Article rédigé par Michaël Bonnaire


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s